Session studio
DIVERS

Découvertes musicales | Avis | Divers

« Everything is love » , « When we all fall as sleep, where do we go? », « Saturn ». Ce sont les 3 albums dont je vais vous parler sans tarder, de belles découvertes musicales.

Ci-dessus, les visuels des albums cités (Image Internet)

Everything is love

J’ai redécouvert l’album de Mr et Mme Carter (aka Beyoncé et Jay Z) : Everything is love. C’est un petit bijou, oui oui, c’est mon avis.

Quelques infos : il est sorti le 16 juin 2018, seule une chanson a été clippée, Apsesh*t (info supplémentaire : clip tourné au musée du Louvre à Paris, participant avec ses 140 millions de vues l’été 2018, au record de visite du Musée, atteignant 10 millions de visiteurs !! ).
Mes chansons préférées : Nice, Boss et Black effect.

C’est l’un des meilleurs albums que j’ai écouté ces 2 dernières années. Je n’ai pas peur de l’écrire.
Les sonorités sont bien travaillées, et de mon point de vue, le couple se livre intimement, même si ce n’est pas un nouvel exercice pour eux (Lemonade de Bey; 4:44 de Jay).  

Pour exemples, dans Nice, Bey dit dans l’un de ses couplets  » My grand grand grand children already rich » (« mes futurs petits enfants sont déjà riches »; c’est juste vrai, sauf s’ils dilapident cet héritage), dans Apesh*t elle entonne « I can’t believe we made it » (« Je ne peux croire qu’on l’ait fait, qu’on y soit arrivé »; elle évoque leur carrière, le fait qu’eux afros vivent dans le luxe, l’opulence, ouvrant la voie à d’autres noir.e.s). D’ailleurs, Terrafemina a décrypté ce puissant clip ici.

Ensuite, dans Heard about us Jay Z indique « For the thousandth time the kid ain’t mine » (« Pour la millième fois cet enfant n’est pas le mien »; allusion aux rumeurs de paternité extra conjugales dont il faisait l’objet). 

Et enfin dans le morceau Friends, Jay Z parle-t-il de Kanye avec lequel il s’est brouillé? Je vous laisse chercher le couplet référence… en tout cas, cet album est à écouter. Je ne me rappelle pas avoir entendu ou lu beaucoup de critiques dessus, dîtes-moi vous si vous avez un ressenti semblable.

Beyoncé
« Beysus » (image beyonce.com)
When we all fall as sleep, where do we go?

Billie Elish a été l’une des artistes que l’on a le plus entendu cet été 2019 avec la mélodie entêtante de son titre Bad guy. Magasins, émissions télé, festivals… on n’a pu y échapper à l’écoute de ce son.

Quelques infos : album sorti en mars 2019. L’artiste s’est fait connaître en 2016. Billie est une adolescente bientôt âgée de 18 ans. 
Mes chansons préférées : When the party is over, All the good girls go to hell.

Sa carrière est bien lancée, il me tarde de découvrir ses futurs projets.
Elle possède une vraie personnalité, affirmée, assumée que je n’arrive pas à définir. Un peu comme quand Lady Gaga a débarqué en 2008. Hé bien tant mieux, il faut accepter l’humain dans toute sa complexité et ne mettre personne dans une case.

Faut dire que son hit Bad guy ne m’avait pas vraiment emballée. Je suis comme ça, quand tout le monde (9 personnes sur 10) aime ou plébiscite quelque chose, je prends beaucoup de recul avant de m’y intéresser. 
J’ai un paquet d’exemples : Twilight (j’ai regardé la trilogie à la télé à partir de 2015/2016), Gossip Girl (j’ai vu toutes les saisons en 2018) Lala land (toujours pas vu), Sza (je commence à adhérer), Kpop (j’attends 3 ou 5 ans avant de succomber éventuellement).

Billie Eilish, image de son Instagram
…an other album! (image IG)
Saturn

Promis, vous n’irez pas en orbite.. Quoique…

Nao. C’est le prénom de l’interprète de l’album groovy-neosoul-afropop Saturn. Je ne la connaissais point du tout. Pour la petite histoire, j’ai entendu Orbit sur une vidéo publiée par je ne sais qui sur Twitter. Je suis tombée in love de la voix. Dans les commentaires, quelqu’un a eu la présence d’esprit d’indiquer le titre et la chanteuse. Bingo, j’ai téléchargé l’album direct.

Quelques infos : album sorti en décembre 2018. L’interprète avait déjà proposé un album en 2016.

Mes chansons préférées : Orbit évidemment, Love supreme.

Elle est discrète de ce que j’ai pu voir, cependant elle fait son petit chemin. Cette jeune femme mérite vraiment d’être plus connue. Nao n’a rien à envier ni aux chanteuses à voix, ni aux stars actuelles (Ella Mai ou Jorja Smith). Allez voir l’article complet que Backpackerz lui a consacré.
Donc si vous aimez les artistes qui jouent avec leur voix, qui sont capables de prouesses vocales et techniques (Brandy, Ariana Grande), foncez!
Je n’en dis pas plus, faîtes-vous votre propre idée. J’ai peur de « spolier » même si évidemment ce terme ne s’applique nullement aux chansons… revenez me dire votre avis sur Nao et sur les autres également. 

La chanteuse anglaise Nao
Nao pour Hunger magazine (image IG)

J’espère que ma description succincte vous a convaincu.
Je ne suis pas chroniqueuse musicale bien sûr mais la musique fait partie de notre quotidien, de notre vie.
On a tous et toutes des goûts différents.

Bonus : ci-dessous deux liens pour offrir l’un de ces albums, pas besoin d’occasion particulière pour faire plaisir… 

https://amzn.to/2MgEoOe  The Carters « Everything is love »

https://amzn.to/2niOBkG Billie Eilish « When we fall asleep, where do we go? »  Lien d’affiliation

Qui avez-vous découvert ou redécouvert ces derniers temps ?

La bise.
Bgs

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *