LIFESTYLE

Mon séjour à Reims

Salut à tous ! It’s been a while – ça fait un bout de temps que je n’avais pas publié sur le blog ! Je reviens avec un article sur mon séjour à Reims, la ville du champagne !

Cette ville du nord de la France très jolie, accueillante, dispose de monuments à visiter autant lors d’un court séjour qu’un long. J’évoque donc avec vous le transport, l’hébergement et bien entendu la visite de la ville.

ALLER A REIMS

Je vis en Haute-Savoie, donc pas tout près de Reims.

Ce séjour était prévu depuis quelques semaines car initialement je me rendais à Reims (avec mon chéri) au mariage d’un ami [salut à toi si tu passes par là].

Bizarrement, les trajets en train étaient plein et de toute façon très chers (comptez près de 600€ pour 2 personnes aller/retour, krkrkr).

S’agissant des autres moyens de déplacement, l’avion ne nous intéressait pas (bien que peu cher,130€ l’aller pour 2 sièges). Il ne restait que la voiture ou le bus !

On a choisit de voyager, un vendredi au mois d’août, en bus. Flixbus est la seule compagnie à ce moment-là qui proposait un trajet jusqu’à Reims. Coup de l’aller pour 2 personnes : environ 70€ ! Avec correspondance.

Bien-sûr le moins : la durée du trajet, soit un peu plus de 12h (départ à 9h, deux arrêts obligatoires pour le chauffeur, pour des raisons de sécurité, dont une pause dej). Notre correspondance se fit à Paris vers 19h. Nous sommes arrivés à Reims vers 22h (merci les embouteillages).

L’HÉBERGEMENT

A vrai dire, il y eut deux, à chaque fois chez BB Hôtel. C’est une chaîne que j’aime bien, vous avez le nécessaire voire plus avec un bon rapport/qualité prix (généralement entre 49 et 60€ la nuit).

A l’arrivée, nous avons passé la nuit au BB situé à Bezannes (environ 3 minutes en voiture du centre ville, 1h30 à pieds), le gros plus : la ligne B du tram qui s’arrête devant l’hôtel reliant le centre ville en 10 minutes. Le moins : prévoyez de quoi manger car le premier resto ou boulangerie se situe à 30 minutes à pieds selon mon expérience. Sinon, il y a le resto de l’hôtel mais c’est les prix sont élevés selon moi et peu de choix.

L’hôte BB de Bezannes. (photo du site Votre.hotel)
Le BB du centre de Reims, notre chambre avait vue sur les rails (c’est le gros moins) et pas de parking propre à l’hôtel ! (image Booking)
Cette chambre est à 95% identique à celle qu’on occupait. (image Booking)

Je dois vous préciser que Bezannes est un des quartiers d’affaires de la ville de Reims, rendez-vous ici pour en savoir plus. C’est pourquoi cette zone dispose de très peu de commerce alimentaire. Juste après notre séjour, j’ai appris qu’une boulangerie a ouvert ses portes, très utile selon moi !

Des statues en bois à Bezannes, Reims
3 des œuvres de Christian Lapie. Ces colonnes de bois sont placées à Bezannes, immanquables en sortant de la gare. (photo perso)

Le lendemain, samedi, nous avons changé d’hôtel pour l’établissement BB du centre ville. Très très bien situé (le gros moins : pas de places de parking propres à l’hôtel), car nous avions loué un véhicule pour le séjour et pour rentrer (c’est la location de voiture avec lieu de dépôt différent du lieu de retrait grâce au site Budget Location France) qu’on a garé sur des places payantes (heureusement pour notre portefeuille, gratuites dimanche).

VISITE DE LA VILLE

Sur ma liste, j’avais prévu de voir la cathédrale de Reims, les portes de Mars, le marché Boulingrin et quelques autres statues ou monuments au centre ville avec monsieur.

Nous avons eu le plaisir de découvrir (du côté où nous étions) un affluent de « La Vesle » traversant la ville le longeant l’avenue de Brébant appelé « la coulée verte » à cause de sa couleur. Un peu plus loin un parc est aménagé pour se balader, faire du sport ou se poser tout simplement.

Un des points de vue de la coulée verte (photo perso)

– Les monuments, édifices que nous avons vus ou visités.

  • La fontaine Subé

Comme son nom l’indique, c’est une fontaine située au centre de la place Drouet Erlon, où il y a beaucoup de restaurants et de magasins. Très belle œuvre composée de statues et d’un bronze à son somme. Symbole de la ville. Saviez-vous que chacun de ses piédestaux représentent l’une des rivières de la région?

La Fontaine Subé
La fontaine Subé, place Drouet D’Erlon dans la ville de Reims (photo perso)
  • La cathédrale

C’est le monument à visiter si vous devez en faire un seule et que vous n’êtes pas réticent à entrer dans un lieu de culte.

Elle est immense, très belle et on ne peut que ressentir une émotion particulière en marchant dans ce monument.

Nous n’avons pas eu la possibilité de monter dans les tours car  »visite complète »), mais nous sommes rentrés. Ce jour-là, il y avait beaucoup de monde. Surtout des touristes comme nous. Une exposition se tenait dans l’enceinte de la cathédrale, il s’agissait de propositions d’artistes pour remplacer la flèche de la cathédrale de Paris (brûlée en avril dernier). L’extérieur de la cathédrale est en rénovation en partie, cela permettra de lui redonner son éclat. Nous avons fait le tour du bâtiment pour nous rendre compte de l’immensité de la structure et de sa beauté.

L'immense cathédrale de Reims
La cathédrale de Reims, un jour de week-end (photo perso)

Le palais de Tau jouxtant l’édifice ne pouvait plus accueillir de monde car complet aussi !

  • Eglise Sainte Clothilde

A vrai dire, c’est le premier qu’on ait vu. Fermé le samedi matin, nous n’avons pu que l’admirer de l’extérieur. Cette église est également très impressionnante, son architecture est magnifique.

  • Statue de Jeanne d’Arc

Elle est juste en face de la cathédrale. N’hésitez pas à y aller !

La statue Jeanne d'Arc
Statue Jeanne d’Arc à Reims (photo perso)
  • Fontaine de la solidarité

Originale et amusante, cette structure complexe est un passage obligé si vous êtes au cœur de la ville. J’ai vu des enfants adorer, des adultes également. Elle n’est pas loin de la fontaine Subé (décrite juste au-dessus).

  • La place Royale

Créée en l’honneur du roi Louis XV, cette place est magnifique. J’y resterai des heures. Vous avez tout à portée de pas !

  • Les halles du Boulingrin

En bonne place sur la liste, cette halle doit être plus ‘vivante’ les jours de marché. En effet, le dimanche où nous nous y sommes rendus se tenait une foire au livre. Sympathique, mais seule une partie du lieu était occupée. L’autre partie aménagée pour les marchands, inoccupée ce jour-là, laissait deviner où se plaçaient les étales de fruits et légumes, les déambulations des visiteurs.

  • Les portes de Mars

A quelques mètres des halles du Boulingrin, se trouvent les portes de Mars. Malheureusement, elles sont fermées car en travaux pour au moins 2 ans, selon les panneaux d’indication ! Nous aurions tant aimé nous y balader, dommage. Mais bon, ça fait une bonne raison de revenir à Reims !

Monuments aux morts, au Square de Reims (photo perso)

Cependant, nous avons vu le monument, à l’autre bout de la rue, rendant hommage aux morts. Ce lieu est sobre, simple et touchant. Nous y étions le soir, par hasard, mais je pense qu’il est à voir le soir: les lumières aux couleurs du drapeau français n’en ressortent que mieux. Il est dans le Square de Reims.

  • Et le champagne dans tout ça !

Cette ville c’est la capitale (ou l’une des capitales pour ne pas fâcher les villes alentour) du champagne. Boisson pétillante et alcoolisée faite à base de raisins, s’accommodant avec TOUT plat ou tout met (je prévois de faire un article dessus un des ces jours).

Là encore, une occasion de revenir à Reims. On ne peut malheureusement pas tout faire ! Je ne vais pas vous mentir, je ne croyais pas que la fameuse boisson était si importante, que dis-je populaire, ou la la euh… sacrée !?

Je ne vais pas m’aventurer sur ce chemin car rien que d’en parler j’ai envie d’y retourner et faire la tournée des caves, des domaines pour en apprendre davantage (article à faire je crois).

En tous cas, nous avons pu voir d’anciens sièges sociaux de célèbres marques de champagne (Taittinger par exemple en plein centre ville, près de la mairie), des hôtels particuliers ou maisons (Cazanove, Veuve Clicquot, Ruinart…) et au loin (en quittant la ville) des domaines comme celui de Pommery.

  • Côté gastronomie

Chou blanc ! A part les sablés, nous n’avons rien mangé de local. Un argument supplémentaire pour y retourner. Pour notre défense, nous avons fait une demi-douzaine de boulangeries et n’avons vu aucun biscuits roses en vitrine. Ce n’est pas perdu, on les mangera bien et par dizaine.

– Les lieux que j’aurais aimé voir

Mise à part tout ce qui touche au champagne… j’aurai aimé aller dans des musées, des parcs et la chapelle Foujita entre autres. Partie remise ! Reims, je te reverrai.

Si vous avez des lieux à suggérer, je suis preneuse.

Alors, à votre tour, connaissez-vous Reims ? Voulez-vous y aller ?

Retrouvez plus d’info sur la ville en allant sur le site officiel ici et sur le site de l’office du tourisme .

bgs

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *